Dans le n°66...

avril 2019
Sommaire

Abonnez-vous!

3
Bonnes raisons de s'abonner
  • Ne manquez aucun numéro
  • Lire la revue avant les autres
  • Soutenez une publication originale et sans publicité

Le Dossier

Agro-écologie
Interactions positives

L’alternative la plus prometteuse à l’agriculture intensive (responsable d’une transformation des paysages sans précédent, deuxième cause du risque d’extinction planétaire de la biodiversité, et pointée du doigt pour ses conséquences sur la santé humaine) est l’agro-écologie. Cette agriculture alternative doit répondre au triptyque suivant : une agriculture à la fois plus durable, plus respectueuse des ressources naturelles, et plus résiliente face au changement global.

Nous en avons parlé

L'édito

Par Humberto Delgado Rosa, directeur du Patrimoine naturel, direction générale Environnement (DG ENV), Commission européenne. © Delgado Rosa

Par Humberto Delgado Rosa, directeur du Patrimoine naturel, direction générale Environnement (DG ENV), Commission européenne. © Delgado Rosa

La biodiversité, une priorité pour la Commission

En ouverture de ce numéro d’Espaces naturels, je salue le savoir-faire des acteurs français de la préservation de notre patrimoine naturel et leur engagement crucial au regard des évolutions alarmantes transcrites par les indicateurs de biodiversité.

A la une
La fauche et l'export de la matière permettent de freiner la dynamique végétale.© O. Iborra - IET

La fauche et l'export de la matière permettent de freiner la dynamique végétale.© O. Iborra - IET

Gestionnaires et étudiants : une coopération en faveur de l'Iberis

 

C'est en 2010 que la gestion du petit site naturel de Bonbouillon, en Isère, a été mise en place. L'objectif était de permettre le maintien de l'Iberis de Timeroy, classée vulnérable en France métropolitaine (voir encadré p.54).

Visite de terrain dans une ferme de crabes de mangroves à l'occasion du forum annuel des LMMA (Fidji). © Rojo Cyrielle Randrianarivony - LMMA-Network International

Visite de terrain dans une ferme de crabes de mangroves à l'occasion du forum annuel des LMMA (Fidji). © Rojo Cyrielle Randrianarivony - LMMA-Network International

Des solutions locales pour les aires marines

 

Le premier défi des aires marines gérées localement est de concilier sécurité alimentaire et conservation de la biodiversité. En effet, de nombreuses personnes dépendent de la pêche comme principale activité de subsistance.

En image

Le phare de Senetosa - © R. Leonardini - Conservatoire du littoral
Le phare de Senetosa

Situé sur le littoral de Compumoru-Senetosa, le phare de Senetosa devient le 1er refuge littoral de Corse. Il est le point central d’une balade à l’ouest de Sartène, qui s’étire depuis la pointe de Campumoru, jusqu’au cap de Senetosa, sur 20 km dans le maquis, les blocs rocheux et les petites criques bleues. L’hébergement est à géométrie...

Ne manquez pas

Transition énergétique

Après la transition agroécologique, c'est la transition énergétique que questionne Espaces naturels. Quel rôle peuvent jouer les professionnels de la nature dans les énergies renouvelables ? Leur production et leur transport ne s'opposent-ils pas aux objectifs de préservation de la biodiversité et des paysages ? Vous trouverez réflexions et expériences dans le prochain numéro.