Abonnez-vous!

3
Bonnes raisons de s'abonner
  • Ne manquez aucun numéro
  • Lire la revue avant les autres
  • Soutenez une publication originale et sans publicité

Le Dossier

EEE
Des invasions et des hommes

L’importance des invasions biologiques ne date pas d’hier : déjà, l’éminent Charles Darwin avait noté l’abondance du goyavier Psidium guajava sur l’île de Tahiti en 1835 lors de son Voyage d’un naturaliste autour du monde, petit arbre qu’il qualifie alors de « nuisible comme une mauvaise herbe » (« as noxious as a weed »). Les impacts écologiques, mais également économiques ou sanitaires, des espèces animales et végétales introduites (ou « exotiques », « allochtones ») envahissantes (dites « invasives »), ont été décrits en 1958 dans l’ouvrage de référence de Charles Elton, he Ecology of Invasions by Animals and Plants.

Nous en avons parlé

L'édito

Par Michaël Weber, président de la Fédération
des Parcs naturels régionaux de France,
président du Parc naturel régional des Vosges du Nord,
maire de Woelfling-lès-Sarreguemines

Un été de contrastes pour la biodiversité

Été de contrastes ! Été de prise de conscience ? Voilà comment je résumerais ces trois derniers mois. Alors même que toutes les études montrent un recul sans appel de la biodiversité, quand toutes les espèces dites ordinaires se raréfient dans nos campagnes, le ministre Nicolas Hulot a lancé un plan sans précédent pour la biodiversité. Les Parcs naturels régionaux (PNR) alertent depuis longtemps les pouvoirs publics sur la situation qui se dégrade. L’originalité des PNR c’est de défendre une certaine vision de l’interdépendance entre l’Homme et la Nature.

A la une
Chat chassant un oiseau - Crédit : Clothilde Kussener

En France, 75 millions d'oiseaux seraient tués annuellement par les chats.  - Crédit : Clothilde Kussener

Responsabiliser les propriétaires
de chats

 

Choyé depuis des millénaires par les humains, le chat, devenu domestique, est aujourd’hui l’animal de compagnie le plus apprécié des Français ; sa population dans nos foyers s’est largement accrue, passant de 10 millions en 2006 à près de 13,5 millions en 20161.

Le lac Wolong - Crédit : X. Rufray

Avec 2 500 ha de scirpaies restaurées, le lac Wolong accueille de nouveau nombre d'oiseaux migrateurs qui l'avaient déserté, faute d'espace praticable. Crédit : X. Rufray

Le lac Wolong, nouvel
eldorado pour les oiseaux

 

Le lac Wolong est une zone humide de 6 000 ha située dans la province du Liaoning à 600 kilomètres au nord-est de Pékin. Cette dépression endoréique(1) peu profonde, au centre d’une vaste plaine, est alimentée par trois rivières temporaires.

En image

Vallée de la Somme - crédit : Richard Monnehay
Vallée de la Somme

Théâtre des combats durant la première guerre mondiale, la montagne de Frise, à l’est d’Amiens, porte encore les stigmates des combats entre Français et Allemands (tranchées, no man’s land, trous d’obus). Cent ans plus tard, le site est devenu un lieu de vie, de nature et de partage très prisé pour son ambiance et son point de vue exceptionnel...

Ne manquez pas

Unsplash © Rafal Jedrzejek
DRÔLES D'OISEAUX ?

Inconnus ou presque voici quelques années, les drones parcourent désormais les cieux, faisant fi des frontières. Outils précieux pour certains gestionnaires, menace pour d'autres, qu'en est-il exactement ? Quels usages ? Quelles réglementations ? Le prochain dossier de la revue propose de vous éclairer sur la question.