Lire

Retrouvez ici les ouvrages annoncés dans la rubrique Lire.

Gestion partagée d’un marais en Camargue

Gestion partagée d’un marais en Camargue • La Tour du Valat a proposé aux habitants du hameau du Sambuc de s’investir dans la gestion concertée et l’aménagement d’un marais du Verdier en Camargue. Ce bilan des premières années d’expérience permet d’illustrer le processus de concertation locale choisi, d’analyser les premiers résultats et de formuler quelques recommandations. À télécharger http://mic.fr/5g • N. Beck, C. Hermeloup et l’Association des marais du Verdier • 36 pages • La Tour du Valat • Gratuit

La protection juridique des cours d’eau

La protection juridique des cours d’eau • Pour aborder la protection juridique des cours d’eau, certains se limitent à la domanialité publique ou au droit international, d’autres insistent sur l’histoire ou le statut… Cet ouvrage interroge toutes les thématiques pour confronter le droit au fonctionnement des cours d’eau tel qu’il est décrit par les sciences de la nature. Le cours d’eau est alors appréhendé dans sa globalité : en tant qu’anthroposystème, hydrosystème fluvial mais aussi par l’ensemble des usages dont il est le siège. • A. Farinetti • 1124 pages • Éditions Johanet • 96 euros

Atlas mondial des espaces protégés

Atlas mondial des espaces protégés • Avec la création de cette réserve, ce sont les populations les plus pauvres qui sont visées, dans une zone écologiquement sensible et très convoitée par les riches. Les auteurs parlent ici de la Réserve de biosphère du delta de Paranà en Argentine, et leur maestria, dans cet Atlas mondial des espaces protégés, n'est pas tant de faire le tour du monde en cartes de ces espaces que de présenter les enjeux, les difficultés et les limites des dispositifs de protection de l'environnement. L'ouvrage s'illustre de quatre-vingt-dix cartes et infographies mais permet surtout de comprendre les liens entre sociétés et nature. Tous les thèmes de réflexion portés par les professionnels de la nature sont abordés en leur associant un ou plusieurs exemples d'aires protégées sur tous les continents. On aime : cette dimension éminemment politique où les frontières, si elles existent, ne sont qu'administratives et ne cloisonnent pas la réalité de la géobiodiversité. On apprécie : le regard porté sur les conflits et les rapports de force. On salue : la prise en compte de la dimension sociale du débat. Et, surtout, on retient : la description de la réalité de ces espaces, qui s'éloignent de leur mission de conservation initiale pour devenir des outils politiques et économiques. • Atlas mondial des espaces protégés. Les sociétés face à la nature • L.Laslaz, S.Depraz, S.Guyot, S.Héritier • 95 pages • Éditions Autrement • 19 euros

Sur les épaules de Darwin. Les battements du temps.

Sur les épaules de Darwin. Les battements du temps. • Tous les samedis, entre 11 h et midi, près d’un million et demi d’auditeurs de France Inter écoutent l’émission de Jean-Claude Ameisen : Sur les épaules de Darwin. Lancée il y a deux ans, elle est devenue culte. Durant une heure, Jean-Claude Ameisen nous parle. Du monde, des oiseaux, de la nature, de l’évolution… Il nous propose un voyage. À la rencontre de nous-mêmes. À la découverte d’un univers toujours plus riche et mystérieux que nous ne pouvons le percevoir, un univers qui nous a fait naître et que nous n’aurons jamais fini d’explorer. Un voyage à la rencontre des relations toujours nouvelles entre la science et l’éthique dont dépend l’avenir des sociétés que nous construisons. Un exercice si éblouissant que le public s’y précipite, applaudit et ne cesse de demander la publication des émissions ! Voici donc le premier volume qui reprend la série intitulée Les battements du temps, commencée en septembre 2011. Médecin, chercheur, professeur d’immunologie à l’université Paris Diderot, Jean-Claude Ameisen est également président du comité d’éthique de l’Inserm et membre du comité consultatif national d’éthique. • Sur les épaules de Darwin. Les battements du temps • Jean Claude Ameisen • 380 pages • Co-éditions Les liens qui libèrent & France Inter • 23 euros

Plaidoyer pour l’écofiscalité

Plaidoyer pour l’écofiscalité • La fiscalité de l’environnement est accusée de tous les maux. A contrario, l’auteur de l’ouvrage réfute la plupart des critiques et souligne, à l’aide d’exemples, l’efficacité environnementale mais aussi économique de cette fiscalité. Il démontre les effets pervers des systèmes fiscaux en vigueur qui freinent l’évolution vers le développement durable. Au-delà, il prône une écofiscalité du possible, privilégiant une modification des taxes existantes à pression fiscale constante. • G. Sainteny • 272 pages • Buchet Chastel • 20 euros

Les hamacs de carton

Les hamacs de carton • Colin Niel est gestionnaire d’espaces naturels. Aujourd’hui directeur adjoint du Parc national de Guadeloupe, il a longtemps œuvré en Guyane. Rien d’étonnant à ce que son premier roman prenne place au cœur de ce territoire. Et, qu’au fil des pages, il nous permette d’apercevoir différents visages de la Guyane. Il y décrit son mystère et entrouvre quelques portes pour découvrir l’humanité métissée qui y cohabite.
Chaque personnage prend corps, méticuleusement et voilà qu’on s’y attache. Car chacun a sa manière ! La clé est là : avancer à la fois sur le chemin de l’enquête policière et sur celui de la gestion AVEC les populations. On se plaît à sillonner ce territoire, à (re)découvrir ses habitants et on se laisse captiver par l’enquête d’identification d’un meurtrier en plein territoire amazonien. Les données se complexifient au cours des recherches pour nous amener sur différentes pistes hautes en couleurs, parsemées de notions naturalistes. Un voyage loin de nos repères et pourtant… • Colin Niel • 288 pages • Éditions du Rouergue • 19,50 euros

Quel travail voulons-nous ? La grande enquête Radio France

Quel travail voulons-nous ? La grande enquête Radio France • Un sociologue, un psychiatre, un philosophe : il n’en fallait pas moins pour analyser la relation du Français à son travail. Pour y parvenir, les auteurs ont ausculté les auditeurs de Radio France, en laissant la parole aux « gens qui ont pris la peine et le temps de s’exprimer ».
Les auteurs ont demandé aux auditeurs de se prononcer sur des questions liées au sens du travail, son intérêt, la confiance aux syndicats, aux patrons, la qualité de la rémunération, les conflits internes…
On y découvre que plus de 57 % des répondants travaillent essentiellement pour gagner leur vie, 28 % pour se réaliser. A contrario, moins de 12 % priorisent leur travail dans la vie (famille 63 %, loisir 18 %).
Autre enseignement, les Français sont prêts à la mobilité professionnelle et géographique pour connaître un travail plus intéressant (57 %), ou pour changer de métier (43 %), alors que près de 50 % s’ennuient parfois ou souvent à leur poste.
La rémunération, quant à elle, permet à une majorité de vivre de leur travail, qui estime cependant ne pas être rémunérée à sa juste valeur.
Quant aux principales difficultés rencontrées au travail, elles concernent par ordre décroissant : l’absence de perspectives (évolution, rémunération), le manque d’effectifs, l’obsession de la rentabilité, la surcharge d’activité, le manque de respect (un répondant sur cinq), le manque d’esprit d’équipe et la précarité de l’emploi occupé.
De telles données n’existent pas, ou pas encore, pour les espaces naturels, mais la lecture de ce livre nous invite à nous interroger sur nos propres pratiques et relations. À méditer… • Jan Krauze, avec Dominique Méda, Patrick Légeron et Yves Schwartz, illustré par Muzo • 250 pages • Éditions les Arènes • 18,50 euros

La biopiraterie. Comprendre, résister, agir

La biopiraterie. Comprendre, résister, agir. • La biopiraterie signifie l’appropriation des savoirs traditionnels sur la biodiversité des populations autochtones et leur utilisation sans leur consentement ni leur rémunération. Ces pratiques illégitimes des « pirates du vivant » du XXIe siècle se traduisent par des dépôts de brevets de firmes occidentales sur des plantes et savoirs des populations du Sud au détriment des détenteurs de ces ressources et de ces savoirs. Ce livret explique les enjeux et problèmes posés par la biopiraterie et présente des alternatives concrètes proposées aussi bien par les populations autochtones que par des ONG, des entreprises ou des États.
Suite à l’atelier sur la biopiraterie animé par le collectif au Sommet des peuples de Rio, un guide d’information sur le thème de la biopiraterie est disponible en ligne. Ce fascicule, préparé en collaboration avec les partenaires internationaux du collectif, se veut un outil d’information et de mobilisation à destination de ceux et celles qui entendraient lutter contre cette nouvelle forme
d’injustice. • Guide d’information et de mobilisation face à l’appropriation illégitime du vivant et des savoirs professionnels • http://mic.fr/4w

Sur le chemin des plantes sauvages

Sur le chemin des plantes sauvages • Ce cahier technique de la Fédération des clubs CPN nous initie avec humour à la botanique. Par des anecdotes sur plus de 10 plantes « ordinaires », il aborde les thèmes de la composition d’une fleur, les stratégies des plantes, les types de tiges, de feuilles, de fruits… En complément : 30 fiches outils, activités ou actions, une clé de détermination des principales familles de fleurs et une planche de détermination des graminées. • Fédération des clubs CPN • 84 pages • 8 euros • www.fcpn.org

L’hérault et ses forêts

L’hérault et ses forêts • Avec son regard de forestier, l’auteur livre un panorama de la constitution des forêts de l’Hérault. Il donne les clefs de compréhension indispensables aux aménagistes et gestionnaires actuels pour les guider dans leurs choix à venir. À travers l’histoire de cette forêt, surexploitée jusqu’au XIXe siècle puis vivant le renouveau grâce aux stratégies et aux acteurs de terrain, il met en perspective le cas de l’Hérault avec le contexte national, donnant ainsi une dimension politique aux actions locales des forestiers. Avec le soutien de l’Office national des forêts et de la Fédération des communes forestières de l’Hérault. • J.L. Roque • 348 pages • Nouvelles presses du Languedoc • 25 euros

Avant que nature meure, pour que nature vive

Avant que nature meure, pour que nature vive • Livre précurseur de Jean Dorst en 1965, Avant que nature meure a changé notre vision de la nature. Il dresse un constat précis et rigoureux des dégradations causées par une exploitation dévastatrice des ressources naturelles mais ouvre les voies d’une écologie politique réconciliant l’homme et la nature. Avec Pour que nature vive, Robert Barbault, président du comité Mab France, prolonge ce récit écologique, avec des rappels fréquents sur les clairvoyances étonnantes d’actualité. • J. Dorst, R. Barbault • 537 pages • Muséum national d’histoire naturelle, Delachaux et Niestlé • 29,90 euros

Le chamois, biologie et écologie

Le chamois, biologie et écologie • Synthèse de 25 ans de travaux conduits dans le massif des Bauges, ce livre vise avant tout à partager les connaissances et les fondements de la gestion du chamois et de son habitat. Classification, description, biologie, dynamique des populations, relations avec l’homme, etc. Un ouvrage-référence pour répondre aux interrogations des gestionnaires, mais aussi des pouvoirs publics, chasseurs, organisations agricoles et forestières, associations de protection de la nature… • J.M. Jullien, M. Cornillon • 176 pages • Biotope • 25 euros

Des hommes et des oiseaux

Des hommes et des oiseaux • « Les oiseaux disparaissent ! » Ce cri résonne depuis deux siècles ; mais c’est aussi le cri de ralliement des protecteurs des oiseaux sauvages. L’auteure est historienne de l’environnement. Se basant sur une riche iconographie et une documentation internationale, elle retrace le com­­­bat mené par les défenseurs de la nature depuis le 19e siècle. Elle invite à nous interroger sur notre relation aux animaux sauvages, sur notre sensibilité face à la souffrance animale, et sur notre place dans la nature. • V. Chansigaud • 224 pages • LPO, Delachaux et Niestlé • 29,90 euros

Le pacte naturel

Le pacte naturel • Malgré l’existence de la charte de l’Environnement, l’écologie a quitté le débat public. L’auteur propose alors une réécriture de la Constitution, en se basant sur des analyses de juristes de l’environnement et de constitutionnalistes. Il souhaite remettre le sujet au centre d’une réflexion débouchant sur une « constitution républicaine écologiste garante de l’avenir de notre société ». • J.C. Mathias •
208 pages • Éditions Sang de la Terre • 18,90 euros

La maîtrise foncière dans les espaces naturels

La maîtrise foncière dans les espaces naturels • Ce cahier technique aborde les démarches foncières liées aux enjeux de préservation des espaces naturels. Il s'adresse aux agents de collectivités, aux personnes directement impliquées dans la gestion d'espaces naturels. Au sommaire : le contexte territorial et foncier ; comment procéder pour maîtriser le foncier ; l'après-maîtrise : mettre en place une gestion en faveur de la biodiversité. L’ouvrage livre également quelques outils juridiques. • E. Favre, S. Ries • 28 pages • Cen Rhône Alpes éditeur • À télécharger sur http://mic.fr/4v

Guide technique d’aménagement et de gestion des zones humides du finistère

Guide technique d’aménagement et de gestion des zones humides du finistère • Développé par la cellule d’animation sur les milieux aquatiques du Finistère, ce cahier technique rappelle l’importance d’une réflexion préalable à toute intervention, et apporte des éléments de méthode. Par le biais d’une présentation des différentes zones humides du département, il permet d’orienter le gestionnaire ou l’aménageur vers les opérations techniques et les outils adaptés aux travaux à mener. • Forum des marais atlantiques, Conseil général du Finistère • 250 p. • Téléchargement gratuit sur www.zoneshumides29.fr

La france des friches, de la ruralité à la féralité

La france des friches, de la ruralité à la féralité • « Laisser la nature reprendre ses droits », tel est le message des auteurs. Ambassadeurs des espaces délaissés, ils expliquent quels types de milieux s’installent lorsque l’on cesse toute intervention agricole, pastorale ou sylvicole. Quel est leur fonctionnement et le devenir. Sensibles à la beauté d’une friche, les auteurs ont aussi un point de vue à contre-courant de la politique actuelle de gestion de la nature, en lutte systématique contre la fermeture des milieux. • Annik Schnitzler, Jean-Claude Génot • 192 p. • Éditions Quæ • 30 euros

Manuel d’étude et de gestion des oiseaux et de leurs habitats en zones côtières

Manuel d’étude et de gestion des oiseaux et de leurs habitats en zones côtières • Amoureux ou gestionnaire du littoral, prenez le temps de télécharger ce manuel. Patrick Triplet a réuni une multitude de spécialistes pour aider les gestionnaires à mieux cerner les besoins de l’avifaune des zones littorales.
775 pages. L’ouvrage pourrait provoquer une certaine appréhension : il n’en est rien. L’outil offre des éléments sur le fonctionnement des milieux, sur les relations entre les espèces et leur environnement : description des écosystèmes estuariens et littoraux, gestion des habitats végétalisés ou encore déclinaison des comportements alimentaires, des besoins énergétiques, des modalités de recensement des anatidés, oies, bernaches et limicoles. L’approche est pointue.
Comment mettre en place des études appliquées et améliorer l’utilisation des milieux ? Des études de cas croisent fréquentation et dérangements ou précisent comment définir et utiliser la capacité d’accueil d’oiseaux migrateurs.
Les principales menaces et risques pesant sur les oiseaux et les habitats sont également traités avant d’ouvrir le sujet sur l’avenir des oiseaux « littoraux », dans un contexte de changement climatique, de recul maîtrisé du trait de côte par exemple. Alors n’hésitez pas, consultez l’ouvrage à la découverte d’expériences et de contacts.•
Patrick Triplet • Syndicat mixte Baie de Somme, Forum des marais atlantiques, æsturia 17 • 775 p. • Téléchargement gratuit sur http://mic.fr/3i

Au-delà d’une forêt ordinaire. En chemin avec la nature et les hommes de haute Provence.

Au-delà d’une forêt ordinaire. En chemin avec la nature et les hommes de haute Provence • Voici le récit de la vie d’une forêt. Au singulier, et dans ce qu’elle a de singulier : son histoire naturelle, la diversité de ses habitants, son fonctionnement écologique propre et ses relations avec nos sociétés humaines. L’élue est une forêt de haute Provence, située entre champs et roubines, ces ravins érodés si dangereux en cas d’orage violent. Cette forêt n’est pas plus grande, plus riche ou plus belle que les autres. Au premier coup d’œil, elle pourrait paraître assez ordinaire. Pourtant, elle révèle une histoire riche d’enseignements.
Au fil des chapitres, on découvre les paysages anciens de la haute Provence qui l’ont précédée, les arbres qui la composent, les plantes et les animaux qui contribuent à la rendre vivante, ainsi que les hommes qui ont œuvré à sa renaissance il y a plus d’un siècle. Peu à peu, son histoire, naturelle et humaine, confirme par l’exemple l’espoir de voir les actions des hommes s’intégrer favorablement à la nature, pour la conservation des forêts comme pour notre développement durable. Illustré d’une centaine d’images et enrichi d’itinéraires de randonnée, ce livre intéressera aussi bien les naturalistes et les forestiers que les lecteurs amateurs d’arbres et de forêts. •
Daniel Vallauri • 176 p. • Actes Sud • 26 euros

Mise en découverte des espaces et sites naturels

Mise en découverte des espaces et sites naturels • Ce cahier Espaces rassemble les expériences d’acteurs ayant réalisé une démarche d’interprétation et de mise en valeur de leur site. Ce que l’on nomme aujourd’hui mise en découverte allie les approches esthétique, pédagogique, ludique et partagée avec la population locale. Parc du Marquenterre, Grand site de Bibracte ou encore Parc national de La Réunion témoignent.­ • Cahiers Espaces n°109 • 176 p. • 60 euros • 4 n°/an abonnement 235 euros • www.revue-espaces.com

Guide pratique pour la réalisation de listes rouges régionales des espèces menacées

Guide pratique pour la réalisation de listes rouges régionales des espèces menacées • Sur le modèle de la Liste rouge nationale, de plus en plus de régions se lancent dans l’élaboration de listes rouges des espèces menacées. Elles leur permettent de disposer d’inventaires précis sur la faune et la flore en danger et d’orienter les actions de conservation. Le guide pratique, publié par le Comité français de l’UICN, fournit des informations sur la méthodologie et la démarche d’élaboration à mettre en œuvre. •
À télécharger : www.uicn.fr/Listes-rouges-regionales.html

L’animal à l’âme

L’animal à l’âme • À la croisée de l’éthologie, de la philosophie et de la psychothérapie d’inspiration analytique, l’essai de Sandrine Willems regorge d’expériences et de références sur nos rapports aux animaux. Les nombreux exemples vécus témoignent des bienfaits qu’ils nous apportent d’une manière générale, et plus spécialement dans les pratiques thérapeutiques faisant appel aux animaux : équithérapie, asinothérapie, psychothérapie accompagnée par un chien, soulagement des handicaps physiques et mentaux.
Loin de proposer des recettes, ce livre se présente « comme un manifeste ». Il témoigne de ce que la philosophie de l’humanisme et du rationalisme triomphants est obsolète, ne serait-ce qu’au regard des avancées de l’éthologie, et des pratiques de nombreux thérapeutes. Au-delà du langage – mais n’est-ce pas là qu’ont à se situer des thérapeutes confrontés à des maladies comme l’autisme ? –, qu’en est-il du psychisme de l’animal ? Esthétique, culture, empathie, psychopathologie, souffrance et plaisir… les limites ne sont pas là où nous les avons trop longtemps laissées, par ignorance ou par peur. Et si, tout en se gardant du mélange des genres, les progrès de l’humanité passaient néanmoins par l’invention de nouveaux rapports avec le vivant ? • Sandrine Willems • 343 pages • Éditions du Seuil • 23 euros

Mercantour, l’esprit des lieux

Mercantour, l’esprit des lieux • Ce livre de photographies de montagne sort des codes habituels du genre pour conduire le lecteur à un voyage intérieur. Douze grands thèmes pour autant de visions du monde qui, chacune, résonne avec nos sens : s’agira-t-il de goûter la neige ou de poser ses mains sur la roche, d’entrer dans l’eau ou de percevoir la caresse du vent ? Par son particularisme entre relief et Méditerranée, le Mercantour nous initie à un langage où intimité avec la nature et contemplation se rejoignent. Ce regard nouveau sur la montagne ouvre les portes de notre exaltation à vivre toujours plus haut. • O. Lemire • 192 pages • Éditions Gilletta/Nice-Matin • 30 euros

Le guide des cabinets de conseil en management

Le guide des cabinets de conseil en management • L’ouvrage passe au crible les 105 premiers cabinets présents sur le marché français. Sa richesse réside dans la précision des renseignements (prestations, moyens humains, tarifs…). L’auteur se réclame d’une opinion d’indépendance. L’ouvrage est enrichi de conseils pratiques pour bien choisir et travailler avec un consultant. • J.B. Hugot • 624 pages • Éditions du management • 49 euros

Loisirs en forêt et gestion durable

Loisirs en forêt et gestion durable • Issu d’échanges entre forestiers de différentes nationalités, ce manuel traite de la démarche intégrée de l'aménagement récréatif des forêts. Les étapes d’un projet sont détaillées. Le propos est illustré d'exemples relevant de l’organisation spatiale de la fréquentation et de sa gestion, de l’aménagement, des activités pédagogiques et artistiques... • Vincent Colson, Anne-Marie Granet, Stéphane Vanwijnsberghe • 300 p. • Presses agronomiques Gembloux • 36 euros

Communiquer avec un petit budget

Communiquer avec un petit budget • Logo, diffusion interne de l’information, relations avec la presse, conception d’un site internet, présence sur les réseaux sociaux… Ce livre recense les méthodes et supports de communication qui permettent de façonner l’image d’une organisation à moindre coût. Agrémenté de nombreux exemples et fiches de travail, l’ouvrage a le « bon sens » pour fil conducteur. • Pascal Chauvin • 176 p. • Éditions Dunod • 17 euros

La biopiraterie

La biopiraterie • Quelles alternatives au pillage des ressources naturelles et des savoirs ancestraux ? L’auteur pose ici les enjeux du dialogue et des échanges commerciaux entre les communautés locales et les multinationales. Il analyse les notions de biopiraterie, de propriété intellectuelle et de biocommerce éthique. Il présente des partenariats existants avant d’évaluer la pertinence des labels les plus usités pour garantir le respect de l’environnement. Il livre enfin des pistes d’élaboration de modèles de préservation et de partage des ressources. • Pierre William Johnson • 240 p. • Éditions Charles Léopold Mayer • 18 euros.