Des zones humides artificielles au secours de la biodiversité

 

Espaces naturels n°64 - octobre 2018

Méthodes - Techniques

En appui au traitement industriel des micropolluants par les stations d’épuration, le projet de recherche Zones humides artificielles (ZHART) promeut des « Zones Libellules » qui apportent une protection complémentaire aux milieux aquatiques et accueillent une nouvelle biodiversité.

Les Zones Libellules - Crédit : Suez Business Roll Agency

Les Zones Libellules visent à reconquérir la qualité des milieux aquatiques. - Crédit : Suez Business Roll Agency