Articles archivés correspondant à votre recherche
1 - 5 résultats sur 5

L'histoire d'une quête

 

Votre dernier film en date, La Vallée des loups, tourné dans une vallée des Alpes, est le fruit d'un long tournage en immersion auprès de ces animaux. Que nous apprend-il de votre approche et de votre vision de la nature dans notre société ?

Espaces naturels n°60 - octobre 2017

Autrement dit
Le point de vue de Jean-Michel Bertrand, réalisateur de documentaires.

Psychologie environnementale

 

Cette discipline est apparue en France sous l’impulsion de Claude Levy-Leboyer qui publie, en 1980, un ouvrage intitulé Psychologie et environnement. Elle a pris naissance aux États-Unis avec la publication de l’ouvrage fondateur des psychologues sociaux Proshansky, Ittelson et Rivlin, dans les années 1970 : Environmental Psychology : Man and his physical setting.

Des mots pour le dire
Barbara Bonnefoy, maître de conférences, Université Paris Nanterre La Défense et Laboratoire parisien de psychologie sociale

Nous sommes des colibris du web

 

Quel est l'intérêt selon vous de protéger les espaces naturels aujourd'hui ?

La plupart du temps, on distingue les espaces naturels des espaces investis par l’homme. Comme s’il s’agissait de réserves vierges dans lesquelles faune et flore pourraient vivre, préservées de l’influence néfaste du genre humain. En réalité, protéger les espaces dits naturels, c’est préserver l’homme.

Autrement dit
Le point de vue du Professeur Feuillage, Youtubeur

Le point de vue du Professeur Feuillage, Youtubeur

L’équivalence écologique

 

On parle d'équivalence écologique dans le contexte de la séquence « Éviter, Réduire, Compenser ». Dans l'objectif de « non perte nette » (cf. Espaces naturels n°49), il est nécessaire de mesurer si les gains des mesures compensatoires sont équivalents aux pertes de biodiversité dues aux impacts. Plusieurs aspects sont à considérer pour ce faire.

Espaces naturels n°57 - janvier 2017

Des mots pour le dire
Lucie Bezombes

Des changements de société sont nécessaires

 

Est-ce qu'il milite pour la protection de la nature ? Etienne Davodeau ne se sent pas vraiment militant. Il n'a pas pour but d'asséner des messages par le biais de ses livres de bande dessinée. Alors qu'il est l'un des précurseurs du genre (bande dessinée de reportage ou documentaire), il revendique de ne pas afficher d'engagement politique particulier dans ses récits.

Espaces naturels n°57 - janvier 2017

Autrement dit
Étienne Davodeau